Aujourd'hui, le harcèlement existe sous différentes formes dans beaucoup de structures :

- humiliations,

- critiques,

- conditions de travail dégradantes,

- mise au placard,

- privation d'outils de travail,

- sanctions injustifiées,

- etc.

La législation sociale et pénale sanctionne tant l'auteur des faits de harcèlement que l'employeur qui manque à son obligation de sécurité de résultat.

Il appartient au salarié victime de harcèlement de se manifester auprès de l'employeur pour que celui-ci intervienne pour la cessation de ces agissements.

Si la situation de harcèlement perdure, il est fortement conseillé au salarié de se faire assister par un avocat qui pourra après avoir collecter les preuves requises saisir l'Inspection du travail, déposer une plainte pénale entre les mains du Procureur de la République et saisir le Conseil de prud'hommes en vue de la reconnaissance du harcèlement.

Le salarié pourra dans le cadre de la procédure prud'homale solliciter la réparation de son préjudice